Plus d’info sur les bancs solaires

Les UV, le bronzage et votre santé

Le soleil nous donne plusieurs sortes d’énergie : la lumière du jour nous permet de voir, les rayons ultraviolets (UV) bronzent notre peau et l’infrarouge nous fournit de la chaleur. La lumière (le soleil) nous est indispensable pour vivre et pour rester en bonne santé. Nous connaissons tous les avis négatifs sur le bronzage irréfléchi, les rayons UV et leurs conséquences néfastes. L’exposition excessive aux UV, peu importe qu’ils soient produits par le soleil ou un banc solaire, peuvent causer des coups de soleil et un vieillissement précoce de la peau.

De l’autre coté, des recherches scientifiques ont prouvé que les rayons UV sont même indispensables parce que le manque de lumière solaire peut provoquer des problèmes de santé pour l’homme.

Il s’agit donc de prendre son bain / banc solaire d’une façon responsable.

UVA/UVB, qu’est-ce que ça fait exactement ?

Il y a deux sortes de rayons solaires importantes, l’ultraviolet A (UVA) et l’ultraviolet B (UVB).

  • UVA
    Ce sont des rayons à longues ondes qui font vieillir la peau et qui font apparaître des rides. Ces rayons sont présents durant toute l’année.
  • UVB
    Ce sont des rayons à courtes ondes qui abîment la surface cutanée et qui hâlent la peau. On retrouve l’UVB principalement en été. A cause de l’endommagement de la couche d’ozone nous y sont plus exposé qu’avant, ce qui explique que les cancers de la peau sont de plus en plus fréquents.

L’UVB a donc un facteur de bronzage plus important que l’UVA, mais occasionne également des coups de soleil lors d’une exposition démesurée. Cependant l’UVB en petites doses est indispensable pour inciter les cellules responsables de la pigmentation de produire la mélanine et de faire donc en sorte que la peau s’épaississe pour qu’elle ait une protection maximale contre les rayons de soleil.

Nos bancs solaires émettent les mêmes ondes de lumières et sont ainsi classifiés en 4 catégories:

  1. type UV-1 avec une haute émission de UVA. Ce type est uniquement prévu pour une utilisation professionnelle et ne sera donc pas vendu aux particuliers.
  2. type UV-3 avec émission d’UVA et UVB limitée. Ce type convient également pour un usage professionnel mais peut aussi être vendu aux particuliers.
  3. les appareils à type UV-2 et UV-4 ne sont d’application que dans le domaine médical et ne seront donc pas vendus aux particuliers.

Seulement les appareils du type UV-3 sont vendus aux particuliers avec la limitation suivante : l’émission de l’UVB doit être égale à ou moindre que 1,5% de la totalité d’énergie émise. l’émission totale d’énergie.

Est-ce que mon teint bronzé me protège suffisamment contre le soleil?

Pour une bonne protection contre les rayons de soleil avoir un teint hâlé n’est pas suffisant. C'est-à-dire que la peau se défend en s’épaississant : c’est donc seulement lorsqu’elle est épaissie et bronzée qu’elle est protégée de façon optimale. Un épaississement excessif de l’épiderme peut se produire après un bain solaire trop intense. La peau donne un signal en se mettant à peler. Dans la plupart des cas une peau en mue donne un bronzage irrégulier.

Le soleil ne prend pas soin que de mon teint

Nous avons besoin de la lumière venant du soleil pour produire la vitamine D3, très important pour la formation d’une ossature saine. Prendre un bain de soleil a donc un effet positif lors du traitement de l’ostéoporose (décalcification des os).

Beaucoup de patients trouvent soulagement pour leurs douleurs musculaires et leurs plaintes rhumatoïdes après une cure de banc solaire. Il y a même des indications que le bain solaire a une influence positive sur notre métabolisme, notre tension artérielle et notre taux de cholestérol. Mais le résultat le plus important c’est l’effet positif des rayons de soleil sur notre état moral: nous sommes plus gais, plus énergiques et c’est un moyen de première ordre contre le stress et la fatigue!

Un bronzage contrôlé

Pour composer une cure de bronzage de façon responsable il est important de connaître son type de peau. Chacun réagit de façon différente sur le rayonnement solaire.

Le teint avec lequel on est né est influençable par les bains de soleil. C’est ce qu’on appelle notre couleur de peau facultative, qui dépend bien sur de notre teint natif. Ce teint facultatif est limité et lié à notre type de peau. On a crée un schéma en se basant sur la question : « Qu’est-ce que vous remarquez si vous prenez le soleil pendant une heure juste après l’hiver ? »:

Type de peau Erythèmes (rougeurs) Bronzage
I Brûle toujours Ne bronze jamais
II Brûle toujours Bronze un petit peu
III Brûle rarement Bronze bien
IV Ne brûle jamais Bronze très facilement

Les lampes de bronzage de votre solarium sont fabriquées machinalement. Cela a comme grand avantage que nous connaissons exactement le nombre d’UV qu’elles produisent. Contrairement aux rayons solaires (dépendant de la saison, du moment de la journée, le positionnement par rapport au niveau de la mer et la position terrestre) les rayons du banc solaire sont très fiables et contrôlables.

En combinant votre type de peau avec l’émission d’UV des lampes, nous pouvons déterminer exactement combien de temps vous pouvez rester en dessous des lampes UV. Un solarium est toujours équipé d’un timer.

EN RESUME:

  1. En utilisant un solarium nous savons exactement ce qu’on est en train de faire (type de peau et lampes)
  2. Nous sommes dans la possibilité de doser et de dominer le temps minutieusement. Nous utilisons la juste quantité et nous ne dépassons pas les bornes.
  3. Nous suivons moins la tendance de nous exposer de façon excessive à la lumière UV lors de nos vacances d’été.
Est-ce que les rayons de soleil c’est la même chose que les rayons du banc solaire?

La lumière solaire qui parvient à la surface terrestre, a subi des changements de composition lors de son voyage à travers de la stratosphère et l’atmosphère. La couche d’ozone filtre une partie des rayons UV les plus nuisibles. L’UV-C est totalement éliminé aussi bien qu’une partie de l’UV-B ; l’UVA reste quasiment inchangé.

Pour réceptionner les rayons de soleil sur terre un grand nombre de facteurs jouent un rôle important comme la saison, l’endroit sur terre (degré de latitude), l’emplacement par rapport au niveau de la mer, le moment précis de la journée, la météo locale, la pollution, le degré de réflexion de par exemple la plage, l’eau, la neige. A travers de tous ces facteurs des doses d’UV variables nous atteignent chaque jour. Egalement les trous dans la couche d’ozone (de plus en plus nombreux) font en sorte que ce filtre naturel laisse passer de plus en plus de rayons nuisibles. Nous pouvons donc conclure que le soleil naturel est une source de bronzage peu sûre et qui par ailleurs ne possède pas de timer.

En utilisant le banc solaire nous pouvons doser l’exposition aux rayons UV exactement. En plus les facteurs d’extérieur n’ont aucune importance. Les lampes du solarium émettent des rayons UV égaux aux rayons émis par le soleil naturel. A savoir bien sur que pour une apparature de bronzage le pourcentage d’UV-B et UV-A est déterminé d’avance.

Est-ce que je bronze différemment à l’air libre que sur le banc solaire?

Si les lampes d’un banc solaire contiennent un petit pourcentage d’UV-B et un plus grand pourcentage d’UV-A, la peau réagira de la même façon qu’à l’air libre, c'est-à-dire en bronzant et en s’épaississant. Dans ce cas là le « pré-bronzage » bien connu juste avant les vacances fait en sorte que la peau est tout de suite bien protégée.

Il n’y a pas de différence entre le bronzage obtenu sur le solarium et à l’air libre ; le processus de pigmentation s’effectue de la même façon. Donc si on prend son bain de soleil sur la plage ou sur le solarium, dans les deux cas le fait de bronzer est un processus naturel. La couleur ‘brun solarium’ n’existe donc pas ! Le teint bronzé, acquis sur le banc solaire tiendra aussi longtemps que le bronzage obtenu à l’air libre.

A quoi dois-je faire attention en achetant un banc solaire?

Les solariums existent en beaucoup de sortes, mesures et models. Ca varie entre des ciels pliables très pratiques et des tunnels très luxueux. Le model de votre choix dépendra surtout de l’espace disponible et du budget prévu. Si le confort est un facteur déterminant, on se décidera probablement pour un tunnel solaire, se composant d’un ciel et d’un banc. Ce model permet de réduire de moitié le temps de bronzage vu qu’on ne doit pas se tourner.

Les bancs solaires diffèrent aussi au point de vue des lampes UV utilisées. Dans beaucoup d’apparature de bronzage pliable on n’utilise que des lampes avec émission d’UV-A. Ce type de lampes nous donne un teint hâlé sans épaissir la peau, ce qui ne donne donc pas une protection optimale. Cet apparature ne donne en général pas un bronzage égal vu que les côtés, les pieds et le visage reçoivent moins de rayons.

Un avantage de ces appareils, c’est qu’en général ils sont compacts et donc facile à ranger. Si le verre autour du filtre se trouve fêlé il doit être remplacé sans tarder (avant d’y aller). Dans leur apparature nos fabricants n’utilisent des lampes qui émettent aussi bien de l’UV - A que de l’UV - B, qui ne prennent donc pas seulement soin d’une couleur bronzée mais également d’un épaississement nécessaire de la peau.

Beaucoup de models sont disponibles avec un écran facial, ce qui n’est pas un luxe superflu vu que la peau du visage est plus épaisse et bronze donc moins vite.

Il faut tenir compte du fait que des nouvelles lampes ont une capacité de 20% en plus durant les 50 premières heures d’utilisation. Adaptez donc votre schéma de bronzage et diminuez le temps d’exposition de 20%.

Remplacez les lampes cassées ou usées par le même type et demandez à un monteur qualifié de remplacer les accessoires comme le timer, les réflecteurs…

Pour terminer : suivez le mode d’emploi de votre appareil à la lettre et ne perdez pas de vue votre schéma de bronzage personnel. Prenez le temps de vous faire bronzer et n’oubliez pas d’insérer un temps de repos après votre première séance. La sécurité avant tout !

Se bronzer inteligemment

Conseils pour le bronzage à l’intérieur

Dix conseils pour bien utiliser le solarium.

  1. Déterminez votre type de peau avant le premier bain de soleil. Lisez bien le mode d’emploi et surtout ne dépassez pas les temps de bronzage indiqués.
  2. Les personnes en dessous de 16 ans et/ou ayant un type de peau I sont conseillés ne pas utiliser les solariums.
  3. Si vous avez une affection de la peau, demandez d’abord conseil à votre médecin. En cas d’acné ou de psoriasis, les rayons UV peuvent être bénéfiques.
  4. Si les rayons de soleil provoquent des allergies, nous devons vous conseiller, malheureusement de ne pas utiliser le banc solaire.
  5. Il faudrait retirer tout produit cosmétique. Il vaut mieux également retirer les bijoux.
  6. Certains médicaments nous rendent hypersensibles pour les rayons UV. Lisez donc toujours bien la notice et en cas d’hésitation consultez votre médecin.
  7. Vue que la plupart des rayons UV est nuisible pour les yeux, vous serez obligé de porter des lunettes spéciales.
  8. Il est recommandable de ne pas dépasser les 50 séances de banc solaire sur une année de temps. Il faut éviter à tout prix les coups de soleil.
  9. La crème solaire ou les autobronzants peuvent influencer le bronzage. On vous conseille d’utiliser une crème hydratante après le bain de soleil.
  10. Si après le bain de soleil vous attrapez des cloques ou d’autres affections, demandez avis à votre médecin.

Conseils pour le bronzage à l’extérieur

Directives pour un bronzage sain à l’extérieur

  1. Réjouissez vous du soleil mais pensez à votre peau.
  2. Ne faites pas de différence entre les UV du ‘vrai’ soleil ou l’apparature de bronzage. Votre peau ne le fait pas non plus.
  3. Protégez vous le mieux possible avec un chapeau/casquette et habits adaptés.
  4. Mettez vous à l’ombre entre 12 :00 et 15 :00. En tout cas évitez le plein soleil.
  5. Si vous restez au soleil longtemps, n’oubliez pas de vous protéger en mettant la crème solaire.
  6. Accoutumez votre peau à fur et à mesure au soleil et évitez des coups de soleil.
  7. Retirez vous du soleil si votre peau manifeste une réaction étrange p.ex. éruptions cutanées, démangeaisons, brûlures … et demandez conseil à votre médecin.
  8. Pour certaines affections de la peau les rayons UV portent conseils pour d’autres non. Demandez l’avis de votre médecin.
Français

realisatie: Wide Open Windows